meilleurs-couteaux-survie

Les 9 Meilleurs Couteaux de Survie de Tous les Types (Comparatif)

En milieu hostile ou même pour les tâches banales du quotidien, le couteau de survie reste un indispensable. Mais comment bien choisir le couteau qui vous accompagnera dans vos aventures ?

Le Victorinox Trailmaster : un couteau avec une fermeture sécurisée

Victorinox-Trailmaster

Un couteau de survie reste une arme dangereuse. C’est pourquoi il convient de s’assurer de sa sécurité avant tout. Le Victorinox Trailmaster possède un système de blocage afin de prévenir des accidents. Il est idéal pour les randonnées, le trekking et le trail.

Ce modèle suisse possède 12 fonctionnalités. Il est muni d’un décapsuleur, d’un ouvre-boîte, de trois tournevis, d’un alésoir, d’un poinçon, d’un cure-dent, de pincettes, d’un dénudeur de fils électrique, d’un anneau et d’une scie à bois. Enfin, il possède une lame à bord ondulé à usage multiple.

Comme tous les produits de la marque Victorinox, il est garanti à vie contre tout type de défauts. Avec un poids total de 130 g, il est facilement maniable et transportable.

Vous pourrez l’accrocher à votre porte-clés pour ne jamais l’égarer. Il est assez petit et compact, se déclinant en trois couleurs : le rouge pour les plus raffinés, le noir pour les puristes et le modèle camouflage pour les aventuriers.

Il faut faire attention à la lame à dent qui est assez tranchante, mais le Liner Lock évite les accidents. Le prix de cet article dépend de la couleur choisie, mais il reste abordable.

Avantages du couteau Victorinox Trailmaster

  • Il est petit et compact, avec un design assez élégant.
  • Il comprend de nombreuses fonctionnalités.
  • Il est sécurisé avec son système de blocage Liner Lock.
  • Il s’adapte aussi bien aux situations extrêmes qu’à la vie de tous les jours.

Ses inconvénients

  • La lame à scie est assez tranchante et peut vous blesser.
  • Les pièces électroniques ne sont garanties que 2 ans.
  • Les différentes options le rendent parfois moins maniable.

Le Victorinox Swiss Champ : pour un maximum de fonctionnalités

Victorinox-Swiss-Champ

Si vous cherchez un couteau de survie qui suffit à lui seul pour faire du survivalisme, alors le Victorinox Swiss Champ est votre élu. Cet outil renferme pas moins de 33 fonctionnalités pour vous garantir de ne manquer de rien en pleine nature.

Il sera votre meilleur ami lors de vos aventures extrêmes et couvrira tous vos besoins. Une fois ouvert, il ressemble à un crabe avec toutes ses pinces.

Il possède plusieurs lames de différents calibres, plusieurs tournevis, une paire de ciseaux, un coupe-fil métallique, une pince à différents usages, mais ce n’est pas tout. Il est également muni de fonctionnalités insolites comme un écailleur à poissons si vous comptez pêcher au bord d’une rivière, une loupe et un crochet à multiples usages.

Enfin, il possède aussi des outils pour ceux qui ne veulent pas s’abandonner à un mode de vie sauvage, notamment un cure-ongle, une lime à ongles, une pince à épiler, un stylo-bille et une épingle.

La garantie à vie de ce couteau de survie lui procure une plus grande valeur. Il est léger, avec près de 190 grammes pour toutes ses fonctionnalités et son alliage en acier le protège contre la rouille et l’usure.

Une fois plié, il est facilement transportable et se range aisément dans n’importe quel compartiment. Le produit est disponible en deux couleurs : le classique rouge des couteaux suisses et le noir qui est plus simpliste.

Le Victorinox Swiss Champ est assez cher, mais il reste très rentable pour tout ce qu’il a à offrir.

Avantage du Victorinox Swiss Champ

  • Il est bourré de fonctionnalités utiles.
  • Il est petit et compact.
  • Son design est assez raffiné.
  • Sa garantie est à vie.
  • Il est utile en milieu extrême, ainsi que dans la vie de tous les jours.

Ses inconvénients

  • Il reste assez cher.
  • Il n’est disponible qu’en deux couleurs.
  • Il est assez facile de se perdre au milieu de toutes ses fonctionnalités.

Le couteau Hunter de Victorinox : une grande lame multifonction

couteau-Hunter-Victorinox

Le couteau de survie est un outil à part entière qui peut se révéler utile dans plusieurs tâches. Le Hunter Pro de chez Victorinox possède un design conçu spécialement afin de répondre à vos besoins. D’abord, l’épaisseur du couteau est plus que correcte, lui conférant un bon grip et une solidité accrue.

Ensuite, la découpe de la lame lui permet de servir à la chasse, à la pêche ou même pour couper du bois ou des cordages. Le pendentif est solide afin de ne pas se perdre et donner un maintien supplémentaire à celui qui le porte.

Le Hunter Pro ne se décline qu’en une seule couleur pour une bonne raison. Son aspect entièrement argenté permet de ne pas perdre la lame dans les bois et de la repérer facilement puisqu’elle brille à la lumière du soleil.

Il fait partie de la famille des couteaux Victorinox qui sont garantis à vie. Pour le prix, il est assez élevé, mais vous avez la possibilité de payer en 4 tranches sans frais supplémentaires.

Avec son alliage en Alox, cette lame ne se rouille pas malgré les utilisations répétitives en milieux humides, il faut toutefois en prendre soin et la nettoyer après usage.

Elle pèse un peu moins de 200 grammes. Une fois pliée, elle se range facilement un peu partout.

Avantages de la lame Hunter Pro de Victorinox

  • Elle est solide et résiste aux utilisations extrêmes.
  • Elle est pliable et facilement utilisable avec une seule main.
  • Elle est en alliage Alox qui permet d’éviter la corrosion.
  • Sa couleur la rend facilement repérable.
  • Elle s’adapte au survivalisme tout comme elle peut servir pour la vie quotidienne.

Ses inconvénients

  • Elle coûte assez cher malgré l’option de payer en plusieurs tranches.
  • Elle ne se décline qu’en une seule couleur qui peut ne pas plaire à tout le monde.
  • Elle ne s’adapte pas aux gauchers.

Le Mora Companion : un couteau de survie économique

Mora-Companion

Il est légitime de vouloir partir en randonnée, trekking ou survivalisme sans pour autant se ruiner en achetant des produits excessivement chers. Le Mora Companion est votre allié économe qui fait son travail de façon efficace.

Ce couteau de survie est simpliste, il est composé d’un manche épais et solide pour un grip sécurisé. La lame légèrement incurvée en fait un couteau idéal pour la chasse et le dépeçage des animaux.

Il s’apprête également au découpage du bois de par sa solidité. C’est un couteau classique avec son étui protecteur qui possède un petit défaut : il ne s’adapte pas parfaitement à la forme de la lame.

Vous pouvez aisément bricoler un système de cordage afin de mieux maintenir l’étui. Il est assez imposant avec ses 22 cm dont 10 représentent la longueur de la lame. Il reste un outil basique pour tous les naturalistes survivalistes et amateurs de chasse. L’outil se vend en une seule couleur qui est le vert kaki.

La qualité du produit n’est pas à prouver, la marque Morakniv est connue pour ses lames performantes et robustes. Cependant, le prix reste le meilleur argument de vente du Mora Companion.

Avantages de ce couteau

  • C’est l’un des modèles les moins chers sur le marché.
  • Il est robuste et solide.
  • Il est facilement manipulable grâce à son design ergonomique.
  • Il est multifonction et esthétiquement plaisant.

Les inconvénients du Mora Companion

  • Il est assez imposant et peu discret.
  • Il est assez dangereux et ne convient pas pour une utilisation quotidienne.
  • Il n’est disponible qu’en une seule couleur.

La lame de chez Walther OSK I : un couteau au design original

couteau-Walther-OSK-I

Faire du survivalisme, c’est bien. Mais être stylé en le faisant, c’est encore mieux. Avec la lame Walther OSK I vous êtes sûr de couper, scier et trancher avec classe. En effet, le couteau s’adapte à toutes les situations que vous pourriez rencontrer en pleine forêt.

Il est doté d’un tranchant affuté et épais qui saura remplir sa tâche avec brio. Si vous voulez couper une corde ou scier du bois, il sera également apte, mais avec une moindre efficacité.

Les dents ne sont pas tranchantes, mais elles ont une bonne accroche. Vous pouvez également en faire une petite machette car l’outil est assez lourd. Ce qui est sûr, c’est qu’il est solide et robuste.

Si vous voulez l’affuter, un simple coup de pierre fera l’affaire. Le manche est en caoutchouc et polyamide, il est très bien équilibré et donne un bon grip.

Le dos de la lame est peint en noir mat. Cela dit, la couleur risque de s’estomper à force d’utilisations.

L’étui est simple, pratique et sympathique. Il s’accroche à la ceinture ou se porte en collier si vous lui rajoutez une petite corde.

En somme, le couteau Walther OSK I est un bon investissement si le design importe autant que la praticité. Le prix de ce produit est abordable et il est même possible de le payer en plusieurs tranches avec des frais inclus.

Avantages du couteau Walther OSK I

  • Sa lame robuste et épaisse promet une bonne résistance aux utilisations extrêmes.
  • Son joli design en fait une excellente idée de cadeau pour les amateurs de survivalisme.
  • L’étui est pratique et permet de transporter facilement le couteau.
  • La combinaison lame et dents à scier en fait un outil à usage multiple.
  • Son prix est assez abordable.

Ses inconvénients

  • Sa couleur risque de se détériorer après les utilisations répétitives.
  • Il n’est pas très affûté.
  • Il est assez lourd, avec près de 300 grammes pour la lame uniquement.

La lame Palo de chez Pole Craft : un rapport qualité prix imbattable

Palo-Pole-Craft

Si vous cherchez une lame à la fois solide, pratique et pas chère, le Palo est ce qu’il vous faut. Cette lame possède de nombreuses déclinaisons dont au moins une vous séduira.

Il y a la découpe classique et simple avec un manche bi-matière en bois, mais aussi un aspect plus élaboré avec une décoration tribale sur l’acier inoxydable.

Vous trouverez également une découpe à l’ancienne avec un aspect un peu rasoir qui convient idéalement à la découpe des arbres et des cordages.

Vous l’aurez compris, Pole.Craft a apporté une attention toute particulière à la présentation de ses lames, mais cela ne s’arrête pas là. Les couteaux sont très solides car ils sont traités à haute température sous vide. Cette technique leur permet de résister aux nombreuses utilisations, sans pour autant perdre en affût.

Son poids tourne autour des 100 grammes. C’est un avantage car le couteau ne vous gênera pas lors du maniement, mais c’est un inconvénient en matière de stabilité.

Vous pouvez même renvoyer le couteau si vous trouvez qu’il n’est pas conforme à la description puisque les produits de la marque sont sous garantie.

Cerise sur le gâteau, cette lame possède un système de fermeture Liner Lock qui la sécurise, afin de faciliter son utilisation d’une seule main.

Le prix reste le premier atout de ce couteau car, même s’il varie selon le design, il reste abordable pour tous.

Enfin, la lame est livrée dans un étui en cuir de qualité qui permet un rangement pratique et esthétique.

Avantages de la lame Palo de Pole Craft

  • Elle est disponible en plusieurs designs qui offrent chacun des avantages spécifiques.
  • Elle est parfaitement abordable, même pour les plus économes.
  • Elle est solide et convient aux différentes utilisations, que ce soit en intérieur ou extérieur.
  • Elle est légère et s’oublie rapidement dans la poche une fois pliée.
  • Elle est dotée d’un système de fermeture sécurisé qui évite les blessures.

Ses inconvénients

  • Elle est assez tranchante et ne convient qu’aux utilisateurs aguerris.
  • Elle est parfois livrée sans l’étui en cuir.
  • Elle n’est pas dotée d’un obturateur qui sécurise la fermeture, c’est pourquoi il faut toujours vérifier manuellement que le couteau est fermé.

Le modèle HARNDS CK9171 : un couteau de haute qualité avec ouverture assistée

couteau-HARNDS-CK9171

Le HARNDS CK9171 de chez Pole Craft est un couteau de haute qualité. Son design assure une fermeture et ouverture facile pour une utilisation rapide et simplifiée. La lame est en acier inoxydable, ce qui garantit sa durabilité dans le temps. Une fois dépliée, elle est assez longue et épaisse avec une pointe fine pour écorcher ou inciser aisément.

La poignée adhère bien à la main et est confortable même pour les personnes souffrant de peau moite. Son système d’ouverture compte sur un roulement à billes en céramique qui offre de nombreux avantages.

D’abord, il réduit le temps d’ouverture. Il permet aussi de rallonger la durée de vie du produit en renforçant la résistance à la chaleur et à l’usure. Les mains sont protégées une fois la lame dépliée grâce au protège-main.

La poignée est ergonomique, avec des rainures pour les doigts et un triangle intérieur pour les phalanges pliées. L’outil pèse assez lourd, avec près de 110 grammes. Pour certains, c’est un avantage car il améliore le grip. Pour d’autres, c’est un inconvénient car il alourdit la main.

Il est disponible en plusieurs couleurs, que ce soit pour le manche ou la lame. Ainsi, vous avez l’embarras du choix pour le design souhaité. Le prix du produit est plus que correct pour sa qualité.

Avantages du couteau HARNDS CK9171 de Pole Craft

  • Il est facilement pliable et s’ouvre rapidement d’une seule main.
  • Il est assez abordable pour un produit de haute qualité.
  • Il se décline en plusieurs couleurs, que ce soit la poignée ou la lame.
  • Il est facile à utiliser.
  • Il est durable avec son alliage en acier inoxydable.

Ses inconvénients

  • Il pèse assez lourd.
  • Il ne possède pas de fonctionnalités autres que la basique.
  • Il est assez volumineux et n’est pas pratique pour la vie courante.

Le modèle Buck 0898 ORS : une ouverture automatique qui facilite la vie

Buck-0898-ORS

Le Buck 0898 ORS est un couteau super pratique du fait de son ouverture automatique. Par exemple, si vous avez une main occupée et que vous devez déplier votre lame avec l’autre, ce serait assez difficile avec les autres outils de ce genre.

Le Buck est justement là pour vous éviter de galérer, que ce soit quand un de vos membres est occupé ou quand vous n’avez pas le temps. Il suffit d’un clic et la lame est déployée.

Il est à la taille idéale pour tenir dans une poche afin de vous accompagner où que vous alliez. Il est très sécurisant. Vous n’aurez donc pas peur d’une ouverture accidentelle, son automatisme étant réglé à la perfection.

De plus, il est très solide de par sa matière et son épaisseur. Néanmoins, le produit n’est pas dénué de petits bémols. Il n’est vendu qu’en une seule couleur orangée qui ne plaît pas à tous. Par ailleurs, il coûte assez cher malgré sa fonctionnalité.

Avantages du couteau Buck 0898 ORS

  • Son ouverture et sa fermeture sont faciles.
  • Il est utilisable avec une seule main.
  • Il est petit et tient parfaitement dans une poche standard.
  • Il est très solide et survit assez longtemps malgré les utilisations.
  • Il est sécurisé et sécurisant.

Ses inconvénients

  • Il coûte très cher et n’est pas à la portée de tous.
  • Il n’est disponible qu’en une seule couleur.
  • Il est petit et épais, ce qui ne convient pas aux tâches de finitions.

La lame Mora Garberg Multi-Mount : un couteau pour les survivalistes de l’extrême

Mora-Garberg-Multi-Mount

En vous équipant pour la première fois de la Garberg de chez Mora, vous aurez une sensation de puissance unique. En effet, la lame semble indestructible et vous donne l’impression de dominer la nature. Elle est spécialement conçue pour les challenges les plus rudes qu’elle va relever sans brancher.

Que ce soit la découpe du bois, la sculpture sur bois qui peut se révéler très pratique au milieu de la forêt ou pour couper de la viande, ce couteau sera votre meilleur allié.

Son prix peut sembler un peu élevé pour un produit de chez Mora, mais il s’explique par le fait que vous achetiez tout un assortiment et non pas juste une lame.

En effet, vous aurez en accompagnement une lime, un étui et des fixateurs multi-positions afin de transporter votre lame sur vous, sur votre sac à dos ou en la fixant à votre jambe ou à votre cuisse.

Le manche est en caoutchouc, mais il reste très solide. Vous pouvez appuyer dessus sans avoir peur de l’abîmer.

Avantages de la lame Garberg Multi-Mount

  • La lame de type scandinave est très solide, ce qui permet de l’utiliser sans appréhension.
  • L’affût de la lame la rend pratique même pour les tâches les plus subtiles.
  • Le manche est aussi solide que la lame.
  • La matière en acier inoxydable garantit une durée de vie prolongée.
  • L’étui multi-positions permet de placer son couteau un peu partout.

Ses inconvénients

  • Le prix est légèrement excessif par rapport aux autres lames de la même marque.
  • L’étui Multi-Mount n’est pas facile à prendre en main et demande de l’entraînement.
  • Le manche devient glissant en conditions humides, d’où la nécessité de faire attention si les mains sont moites.

Guide d’achat : comment bien choisir sa lame de survie ?

guide-achat-lame-survie

Il n’existe pas de lame de survie qui convient à tout le monde. Votre choix doit donc tenir compte de plusieurs critères, à savoir : le type d’acier, le manche, le poids, etc.

Commencer par choisir le type d’acier

Vous n’avez pas envie d’une lame qui se rouille après une seule utilisation ou après avoir oublié de la laver. Les aciers de couteaux sont de trois types, le carbone, l’acier à outils et l’inoxydable. Il faut savoir que ces trois catégories cachent des centaines d’autres.

Chaque type a ses qualités et ses défauts, il revient à vous de choisir en fonction de vos besoins et de vos utilisations.

L’acier carbone est un acier très sensible à la corrosion. Il suffit de l’oublier quelques heures dans un milieu humide et il sera totalement rouillé. Pour pallier cela, de nombreux couteaux en carbone sont couverts d’une couche anti-érosion.

Il faudra s’acharner à le nettoyer et le sécher après chaque utilisation. Les lames carbone sont ultra-résistantes. Il est presque impossible de la briser. Enfin, ce type de lame est facile à aiguiser, mais cela va érailler la couverture anti-érosion.

Les lames en acier inoxydable possèdent une teneur égale en carbone et en chrome ou bien une plus forte teneur en chrome. C’est cet ion qui leur permet de résister aussi bien à la corrosion.

En contrepartie, l’outil perd en robustesse. Vous avez donc un couteau moins facile à aiguiser et moins solide mais qui résiste aux conditions humides et salées.

Les lames en acier à outils sont un mélange des deux types précédents. Les couteaux de ce type sont alors plus résistants à la rouille que les lames carbone et plus solides que l’inoxydable.

Néanmoins, ils sont sensibles à la corrosion et peuvent se briser s’ils sont mal utilisés. Une lame de ce type est souvent facile à aiguiser.

Bien choisir le manche de votre outil

Si la lame est importante, le manche n’en reste pas moins essentiel. Il est la partie par laquelle vous allez tenir votre couteau, c’est pourquoi un bon maintien est nécessaire.

La matière du manche doit être assez rugueuse pour ne pas glisser, mais assez lisse pour ne pas irriter la peau. Les couteaux en micarta sont en vogue. Il s’agit d’un hybride entre la résine et la toile de lin. Il offre un bon grip et une bonne résistance, que ce soit au chaud ou au froid.

Ensuite, vous avez le G10 qui allie fibres de verre et résine, ainsi que le caoutchouc qui est économique et apporte un bon maintien malgré l’humidité.

La forme du manche est aussi à prendre en compte. Il y a des modèles qui offrent des dents pour insérer les doigts. Ces prototypes sont une bonne idée à condition d’être bien calibrés.

De plus, ces manches sont souvent inadaptées aux personnes gauchères.

Le poids : un critère dont il faut tenir compte

Le poids d’un couteau conditionne son utilisation. S’il est trop lourd, il sera handicapant. S’il est trop léger, il sera instable. Il faudra trancher selon l’utilisation que vous comptez en faire

Choisir une bonne marque

Une marque avec une bonne réputation est toujours un bon choix. Vous trouverez les brands les plus recommandées en quelques clics.

Foire aux questions

comment-choisir-couteau-survie

Comment bien entretenir sa lame ?

Pour prendre soin de sa lame, il faut éviter de la laisser en milieu humide. Ayez donc le réflexe de toujours nettoyer, sécher et ranger votre couteau.

Est-il légal de prendre son couteau de survie avec soi ?

Le port d’armes blanches est totalement illégal en France, à moins d’avoir un motif valide comme la nécessité de cet outil pour votre travail.

Dans quelles situations a-t-on besoin d’un couteau de survie ?

Le couteau de survie vous sera utile dans les cas où vous serez loin de la civilisation. Par exemple, si vous faites du camping ou de la chasse.

Quel autre outil est indispensable en plus du couteau de survie ?

Si vous envisagez de partir à la chasse, un briquet ou un moyen d’allumer un feu est un impératif en plus de votre lame.

Où acheter son couteau de survie ?

Bien que le port de couteau soit interdit par la loi, ces derniers restent en vente libre en magasin ou sur Internet.

YouTube video

Verdict final

Il n’existe pas de meilleur couteau de survie. Le choix dépend plutôt de vos besoins. Si vous cherchez un modèle pas cher, le Mora Companion est fait pour vous. Au contraire, si vous voulez une lame haut de gamme, le Buck 0898 ORS vous correspondra mieux.

Pour avoir une multitude de fonctionnalités, le Victorinox Trailmaster est imbattable. Pour faire du survivalisme tout en étant stylé en le faisant, la lame OSK I de Walther au design original est un très bon choix.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page