meilleures-longues-vues

Les 8 Meilleures Longues Vues pour vos Loisirs en Plein Air

En bon survivaliste, vous aurez à cœur de soigner votre équipement. En la matière, vous avez sans doute déjà au pire réfléchi au meilleur kit survivaliste possible, et peut-être même avez vous déjà investi dans du matériel.

Vous le savez, certains objets et outils sont simples, parfois même rudimentaires, et adaptés à l’environnement naturel que le survivaliste devient capable de maîtriser sur la durée. Mais vous savez aussi qu’il est bon de pouvoir compter sur certains outils technologiques fiables, de qualité et robustes. C’est le cas des longues vues, ou lunettes d’approche.

Ces outils monoculaires sont à mi-chemin entre les jumelles et les télescopes. En général, on s’équipe tout de même de jumelles, moins puissantes, mais pratiques et qui ne demandent pas de trépied. Elles sont indispensables pour observer des animaux et ont une portée potentiellement bien plus importante.

Pourquoi s’équiper d’une longue vue ? Tout est là : voir sans être vu. Les contextes où une longue vue est utile sont multiples quand on est dans la nature. D’abord le loisir, bien sûr, bien que l’intérêt ne soit jamais bien loin.

Observer le ciel nocturne bien sûr et apprendre à se repérer dans le temps grâce à cette connaissance, connaître les oiseaux par exemple, leurs habitudes et leurs cachettes, mais aussi explorer à distance une zone dont on souhaite évaluer la topographie, chercher un cours d’eau, un sentier…

Les applications ne manquent pas, c’est un outil essentiel dans les grands espaces. À noter qu’elles sont différentes des lunettes astronomiques, bien que l’on puisse quelque peu de faire plaisir en les braquant sur un beau ciel nocturne : elles sont plus robustes et privilégient les prismes aux miroirs, ce qui les rend plus adaptées au terrain.

Les longue vue sont indispensables également pour une activité souvent centrale pour le survivaliste, à savoir la chasse. Cela rejoint l’ornithologie, puisque la majeure partie de ce qui peut être chassé, ce sont des oiseaux. Pouvoir les observer et les repérer de loin peut être crucial, surtout si votre dîner en dépend.

Enfin, si vous pensez être exposé à des situations extrêmes ou la maîtrise humaine de votre territoire compte, la longue vue peut tout simplement vous permettre d’anticiper une mauvaise surprise, ou au contraire d’aller au-devant de personnes amies repérées à distance.

Il vous faut un matériel adapté, conçu pour l’extérieur, pour durer dans le temps.

À première vue, les références sont innombrables ! Mais en réalité les meilleurs modèles se comptent sur les doigts des deux mains. Laissez-vous guider parmi toutes ces références afin de trouver la longue vue qui vous comblera le moment venu, et pour longtemps.

Gosky 20-60×80 Longue Vue étanche avec trépied : la meilleure en milieu de gamme

Gosky-20-60×80-Longue-Vue-etanche-trepied

Voici une des meilleures ventes en matière de longue vue, pour l’observation ornithologique et le tir. Il s’agit d’une longue vue relativement imposante, pesant près de deux kilogrammes. Mais, comme le laissent supposer le format et la taille de l’objectif (80mm), on atteste une très belle luminosité dans des conditions médiocres.

Le grossissement de 20 à 60 fois est très performant jusqu’à 1000 mètres. Au-delà, l’image perd en netteté. Il s’agit d’un zoom variable, très pratique et d’une grande rapidité de mise en place.

Côté ergonomie, on apprécie la fiabilité de préhension et la robustesse de l’armure en caoutchouc. La longue vue est totalement imperméable, conçue pour être utilisable dans des conditions météo difficiles. La longue vue est à angle, coudée donc, et cela facilite beaucoup les choses, quelle que soit la taille de l’utilisateur.

De fait, le trépied est tout à fait fonctionnel et stable. On note la présence d’un adaptateur smartphone assez classique, mais polyvalent.
Le tout est facilement transportable dans un sac unique.

Avantages

  • Robuste, matériau durable et armure en caoutchouc
  • Prise en main sûre et antidérapante dans toutes les conditions
  • Étanche et stable dans ses performances
  • Zoom variable très pratique
  • Parfaite pour les conditions changeantes et le terrain

Inconvénients

  • Un poids de presque deux kilos à prendre en compte si vous êtes très mobile
  • Un trépied un peu léger si vous êtes très grand
  • Un champ très légèrement rétréci par rapport à certains modèles à oculaires fixes.

Svbony SV406P Ed Longue Vue Double Foyer 20-60×80 : pour toutes les lumières

Svbony-SV406P-Ed-Longue-Vue-Double-Foyer-20-60×80

Une des meilleures marques pour ce genre d’optiques, qui tient ici son rang avec une longue vue polyvalente d’une excellente qualité.

Il s’agit à première vue d’un modèle assez grand, doté d’un objectif de 80 mm. La lumière est donc à la hauteur des promesses, surtout lorsqu’on constate que la pupille de sortie mesure 4 mm, mais ce n’est pas tout, car la technologie est mise ici à contribution.

En effet, elle est équipée d’une lentille ED poussant très loin la correction des aberrations chromatiques, rendant la longue vue très performante dans presque toutes les conditions de lumière, avec un rendu des couleurs incroyablement esthétique.

Côté oculaires, le zoom 20x à 60x est exemplaire jusqu’à 1000m, et conserve de belles qualités au-delà, selon les conditions. Il est possible d’adapter tous types d’oculaires de 1,25″.

L’ergonomie est un véritable plus, jusque dans les moindres détails au niveau des oculaires. Ceux-ci sont tout à fait adaptés au port de lunettes. Les réglages sont accessibles et rapides.

La longue vue est parfaitement étanche, robuste et agréable à prendre en main même dans des conditions d’humidité et de températures diverses.

Ce qui surprend agréablement dès le départ, c’est le poids, faible pour ce type de longue vue, proche de seulement 1,6kg. Si vous avez besoin de vous déplacer longuement sur le terrain, le poids est un critère essentiel. Vous bénéficiez ainsi d’une longue vue utilisable dans des conditions de lumière très diverses, robuste, mais aussi légère et adaptée à tous.

Avantages

  • Matériaux de haute qualité
  • Longue vue légère pour sa catégorie
  • Verres ED pour un rendu optimal, même à contre-jour
  • Oculaires interchangeables en 1,25″
  • Étanche et antibuée.

Inconvénients

  • Le prix (bien que justifié)
  • On aurait apprécié un matériau antidérapant pour la prise en main
  • Un peu plus fragile que certaines lunettes moins onéreuses (mais moins performantes).

ESSLNB Longue Vue 25-75X70 : la fiabilité pour toutes les bourses

ESSLNB-Longue-Vue-25-75x70

Ce qui attire en premier lieu, et qui explique sans doute les très nombreuses appréciations d’utilisateur, c’est bien sûr le prix. Avant de parler de ce que ce prix peut cacher, il faut avoir conscience de l’usage qui peut en être fait. Cette longue vue est-elle fiable dans le cadre d’un séjour survivaliste sur le terrain ?

Globalement, oui, mais à condition que vous soyez relativement sédentaire, car elle pèse tout de même près de deux kilogrammes, ce qui n’est pas rien à transporter.

Elle affiche des performances satisfaisantes, notamment pour la chasse, à condition toutefois de jouir de conditions de lumières correctes. En effet, l’objectif de 70 mm limite son utilisation dans un environnement faiblement lumineux, bien que le BAK 4 compensé dans une certaine mesure.

Le zoom variable affiche une amplitude entre 25 x et 75 x, ce qui semble un peu ambitieux. Jusqu’à 50 x, la qualité reste très appréciable, mais au-delà ça se gâte, surtout sur de longues distances, car la lumière a du mal à pénétrer les 70mm de l’objectif et une pupille de sortie réduite à 1,33 mm à 75x.

Tout est donc dans l’usage que vous en ferez, car ce n’est pas une mauvaise longue vue loin de là, mais sachez qu’elle ne se prête pas aux conditions les plus extrêmes. Pour une lumineuse journée de chasse ou d’entraînement au tir, oui, mais pour l’ornithologie et le ciel profond, vous en aurez pour votre argent.

En dehors des performances, elle demeure une longue vue assez robuste pour supporter le terrain, et assez performante pour être utile.

Avantages

  • Le prix très abordable
  • Simple d’utilisation
  • Suffisante dans des conditions non extrêmes et pour une pratique amateur
  • Un bon premier achat quand on débute
  • Bonne ergonomie

Inconvénients

  • Performances optiques vite limitées par le manque de lumière
  • Peu mobile du fait de son poids
  • Si vous êtes grand, optez pour un trépied plus solide pour une bonne stabilité.

Celestron 52223 Zoom 60 mm : l’entrée dans la cour des grands

Celestron-52223-Zoom-60-mm

Les aficionados de la marque seront sans doute tentés par ce modèle de moyenne gamme, dont tout laisse à penser qu’il représente un bon rapport qualité prix. Les qualités ergonomiques sont intéressantes : bonne prise en main, adapté aux personnes mettant des lunettes, et tout à fait adapté pour le tir à 25, 50 et jusqu’à 100 mètres.

Au-delà, les performances optiques baissent très rapidement, et il est utile de préciser qu’il vaut mieux que les conditions de lumières soient bonnes, du fait de la petite taille de l’objectif (60mm).

Il faut donc mesurer l’usage que vous voudrez en faire. Pour du survivalisme de long terme, sur le terrain, ce n’est pas l’idéal seul, quoi qu’on puisse le coupler avec une autre longue vue de plus petite taille, pour utiliser lui de façon sédentaire et l’autre de façon plus nomade.

Certains points ergonomiques peuvent expliquer son succès : la mallette de transport, supérieure à un sac à dos, et la très bonne adaptabilité de ses oculaires au port de lunettes. En somme, un bon appareil de milieu de gamme, surtout si vous êtes tireur.

Avantages

  • Bon rapport qualité prix
  • Robuste
  • Ergonomique, surtout pour le tir
  • Bien accessoirisé
  • Trépied de table bien adapté.

Inconvénients

  • Au-delà de 200m, la qualité optique devient moyenne
  • Les lumières faibles sont assez mal supportées
  • Un peu lourd.

Celestron 52304 Regal M2 65ED Longue-vue : petit objectif, mais grosses possibilités

Celestron-52304-Regal-M2-65ED-Longue-vue

Ce modèle fait figure de curiosité : en effet, il démontre que l’on peut obtenir de très bons résultats du point de vue optique, avec un objectif de seulement 65mm. Il est la preuve que l’utilisation judicieuse d’excellents matériaux peut compenser un petit objectif.

La marque met en effet l’accent sur ces matériaux et une facture d’excellente qualité au niveau des commandes et molettes, ce qui fait une prise en main très fluide et une ergonomie exemplaire.

Celestron propose aussi, comme souvent, un panel d’options intéressantes, du trépied rotatif à l’adaptateur pour reflex numérique, en passant par toutes les optiques en 1,25″ imaginables et adaptables à la longue vue. On apprécie également la double molette coaxiale, facilitant les réglages.

C’est donc une longue vue très performante, idéale couplée à des jumelles simples. Elle n’en demeure pas.moins relativement peu mobile, dans la catégorie des longue vue de près de deux kilogrammes.

Avantages

  • Excellente luminosité même au-delà de 1000m en zoom
  • Souplesse des réglages exceptionnelle
  • Trépied d’excellente qualité, très stable
  • Compatible tous oculaires 1,25″
  • Excellente ergonomie, même avec port de lunettes.

Inconvénients

  • Le prix
  • Le poids qui la limite à un usage assez sédentaire
  • La taille modeste de l’objectif, bien que largement compensée, finit par se faire sentir si la météo est mauvaise.

BRESSER Spektar 15-45×60 45° : la compacte fiable

BRESSER-Spektar-45

Voici une longue vue à classer dans la catégorie des compactes, c’est-à-dire qu’elles sont sciemment conçues pour le terrain et la mobilité, ce qui compense des performances un peu moindres que les longues vues précédentes. Le modèle a déjà quelques années, mais a su montrer sa fiabilité auprès de nombreux amoureux de la nature, chasseurs ou survivalistes confirmés.

Étanche, robuste, maniable et légère (1,1kg), elle est aussi livrée avec un étui original et très pratique, qui permet l’utilisation de la longue vue sans déballage préalable. Ce qui apporte, outre un gain de temps certain et profitable en cas de besoin urgent, une protection supplémentaire en observation.

Le zoom variable est modeste, mais efficace, de 15x à 45x. La qualité des optiques permet une vision avec une lumière de qualité jusqu’à 1000 mètres au moins.

Dans bien des cas, elle tiendra tout à fait le rôle d’une longue vue plus imposante, mais avec l’avantage pratique qu’elle n’impose pas forcément l’usage du trépied : elle peut se stabiliser aisément sur divers supports naturels inopinés. Facile à glisser dans un sac à dos, elle est un complément idéal des jumelles en situation de mobilité.

Avantages

  • Le poids
  • La taille réduite
  • Des performances proches de celles des longues vues plus puissantes
  • La grande facilité d’utilisation sur le terrain
  • La robustesse et l’étanchéité.

Inconvénients

  • Pas de compatibilité avec les oculaires 1,25″
  • Performances un peu en berne en cas de mauvais temps
  • Étui un peu fragile.

Pentax PF-80 ED : le prix d’une valeur sûre

Pentax-PF-80-ED

Avec cette longue vue haut de gamme, il y a de quoi se faire plaisir, et répondre à des impératifs propres aux besoins d’un survivaliste de terrain. Nous parlerons de la version avec objectif de 80mm,toujours disponible et largement plébiscitée. À ce niveau de prix, on s’attend naturellement à un rendu d’excellente qualité, et c’est bien le cas.

Le grossissement possible, à condition de jouer sur les oculaires, peut sans sourciller flirter avec des valeurs de type 72x, voire 144x, et ce sans sourciller côté qualité de l’image même un peu au-delà de 1000 mètres. Les défauts comme les aberrations chromatiques ou les distorsions ne sont plus un problème, sauf peut-être, si vous vous y essayez, pour le ciel nocturne planétaire.

Mais si votre but est d’avoir une longue vue déployable facilement sur le terrain, performante, facile d’utilisation et apportant un très beau souci du détail dans presque toutes les conditions de lumière, vous en serez content.

Il s’agit d’une longue vue non coudée, ce qui peut être perçu comme inconfortable pour certaines personnes.

Avantages

  • Objectif 80 mm en verre traité type ED
  • Molette de réglage souple et facile
  • Poids léger de 1,4kg
  • Aberrations chromatiques inexistantes
  • Atténuation impressionnante des distorsions.

Inconvénients

  • Peu adapté à l’observation planétaire
  • Nécessite un assez grand trépied, très stable
  • Pas optimal pour le tir pro au-delà de 1000m.

Hawke Endurance Ed : taillée pour la chasse

Hawke-Endurance-Ed

Cette longue vue est une véritable lunette de chasse, taillée pour l’observation précise de la faune à longue distance. Elle surprend, dans sa catégorie, par un objectif de 85 mm, en verre type ED de très haute qualité, le tout promettant des couleurs et des détails flatteurs.

De fait, le zoom 25x à 75x est exploitable de belle manière jusqu’à 60x, sans déperdition des couleurs et en conservant une grande netteté. La longue vue reste très performante dans des conditions crépusculaires, ou durant des épisodes météorologiques désagréables, d’autant qu’elle est naturellement étanche et anti buée.

Côté ergonomie, la marque phare d’optiques pour le terrain peut se flatter de penser aux chasseurs, baroudeurs naturalistes et autres survivalistes.

La conception est basée sur des matériaux polycarbures de très haute qualité, permettant une prise en main agréable dans toutes les températures, tout en maintenant l’ensemble de façon extrêmement robuste.

En plus d’être coudée, elle possède un anneau de rotation qui lui permet d’être utilisée dans toutes les positions. Le prix peut sembler élevé, mais force est de constater que cette longue vue ne démérite pas du tout face à des modèles parfois deux fois plus chers.

De poids peu élevé (1,3kg), elle se transporte assez facilement, et peut être utilisée sans trépied si vous dénichez un support stable : la conception coudée aide cela, et convient à la majorité des utilisateurs.

Avantages

  • Un rapport qualité prix surprenant, mais intéressant
  • Un système de réglages très intuitif
  • Des optiques de haute qualité
  • Utilisable dans la plupart des conditions lumineuses
  • Suffisamment légère pour être transportable sur le terrain

Inconvénients

  • Les oculaires adaptés au format 1,25″ ne sont pas forcément adaptés au port de lunettes : pensez-y.
  • Le zoom dégrade un peu l’image au-delà de 60x
  • La housse très pratique doit cependant être entretenue avec soin, car elle possède des fragilités.

Guide d’achat: les critères pour bien choisir

guide-achat-longue-vue

Le diamètre des objectifs

Il en existe globalement de deux types, à choisir selon l’usage. Les longues vues plus courtes, de diamètre situé entre 50 et 65 mm, sont idéales en journée dans un environnement lumineux, légères et plutôt compactes. En revanche elles captent peu la lumière si cette dernière se fait rare.

Les longues vues de diamètre plus élevé, de 65 à 100mm, sont aussi plus longues donc plus encombrantes, et plus lourdes. Elles nécessitent d’ailleurs un trépied capable de les supporter de façon stable.

Cependant, elles sont beaucoup plus lumineuses, et sont nécessaires si vous êtes certain d’évoluer dans un environnement où la lumière est faible la plupart du temps.

Le grossissement et les oculaires

De façon générale, on s’intéresse aux grossissements allant de 20x à 50x, dans la mesure où, au-delà, la luminosité devient plus faible et l’image moins précise. Rester dans cette fourchette permet de conserver une image de bonne qualité optique.

Vous avez deux moyens de faire varier le grossissement d’une lunette : utiliser des oculaires fixes, qui sont interchangeables et permettent une excellente qualité d’image, ou un oculaire zoom, variable, ce qui est très pratique quand on ne souhaite pas changer d’oculaire, mais est susceptible d’amoindrir le champ par rapport à un oculaire à focale fixe.

La luminosité

Elle est largement définie par le diamètre de la pupille de sortie. On observe cette pupille en se plaçant à quelque distance (30-40cm) de la longue vue. On observe alors une tâche de lumière correspondant à l’image de l’objectif que l’oculaire fournit.

Plus le diamètre de cette pupille est grand, plus la lumière entre, et cela se calcule en divisant le diamètre de l’objectif par le grossissement. On sait qu’une longue vue est par exemple juste adaptée pour le plein jour, en calculant ainsi, pour une longue vue 40×60 : 60/40= 1,5mm.

Les verres spéciaux

verres-speciaux-longue-vue

Ce sont des verres parfois choisis par les fabricants pour corriger les aberrations chromatiques. Ces dernières sont particulièrement gênantes à contre-jour, en laissant apparaître des franges rouges ou bleues autour d’une silhouette restée trop sombre et éclairée dans le dos.

Ces verres portent les mentions HD, APO,ou ED, et sont particulièrement performant sur les longues vues à fort grossissement. Ils sont indispensables en cas de mauvaises conditions météorologiques, pour observer des oiseaux colorés ou encore si on souhaite faire de la photo.

La qualité du point de vue optique

C’est un point délicat, car il nécessite de pouvoir tester les longues vues. Facile si vous êtes en boutique, moins si vous commandez en ligne : pensez-y, vous pourriez devoir commander et tester deux modèles différents. On prêtera une attention particulière à la netteté du champ, aux distorsions ou encore au rendu des couleurs.

Le poids

Nous l’avons vu, il est en partie fonction du type de longue vue nécessaire. Mais même au sein d’un même type, il existe des variations de poids, et sur du long terme et de longues périodes du le terrain, cela peut se faire sentir. C’est donc un critère important, bien qu’il puisse être corrélé à une meilleure robustesse.

Le trépied

C’est important d’en tenir compte. Il doit être avant tout adapté à la longue vue, et pour être stable doit être d’une capacité plus importante que le poids de la longue vue. Si vous optez pour une longue vue coudée, vous trouverez plus facilement cette stabilité.

FAQ

comment-choisir-vue-longue

Une lunette astronomique avec un objectif équivalent peut-elle faire l’affaire pour un survivaliste?

Il est vrai que les deux systèmes semblent très proches, et que de fait on serait tenté, si l’on possède déjà une lunette, de l’emmener avec soi sur le terrain. Mais en réalité, les différences sont importantes.

Une des différences les plus techniques et impactantes est le fait qu’une lunette astronomique, et à fortiori un télescope, fonctionne grâce à un système de miroirs alors que les longue vue terrain utilisent des prismes.

Or, ces derniers appartiennent à un ensemble d’optiques plus solides que les miroirs. Une lunette ou un télescope est donc trop fragile pour résister longtemps à des chocs divers ou encore des conditions extrêmes de température et d’hygrométrie.

Alors, longue vue compacte ou longue vue standard ?

Et bien, cela dépend du type d’usage que vous en ferez la plupart du temps. Si vous êtes très mobile et avez besoin de matériel léger, idéalement sans trépied, la compacte s’impose.

Si vous souhaitez pouvoir vous arrêter pour sonder votre environnement, surveiller un être vivant distant avec précision ou encore observer des oiseaux de très loin sans altérations des couleurs et détails, une longue vue standard est préférable.

Si vous en avez les moyens, optez pour une longue vue performante proche des standards, mais aussi légères que les compactes, en y mettant le prix.

Quel que soit votre choix, il est conseillé de les coupler avec des jumelles pour bien préparer les observations.

Je porte des lunettes de vue dont je ne peux me passer. Est-ce une contrainte au moment du choix de ma longue vue ?

Oui, c’en est une. Il est primordial de regarder de près la façon dont sont conçus les oculaires, afin de voir si le fabricant a pris des dispositions pour les rendre adaptés au port de lunettes.

Vous reconnaîtrez souvent ces oculaires à leur caoutchouc rétractable.

Comment choisir un bon trépied ?

comment-choisir-trepied-longue-vue

En effet, les trépieds fournis avec les longues vues ne sont pas toujours les meilleurs, bien que cela puisse convenir. Vous aurez besoin d’un trépied qui soit à la fois solide et stable, capable de supporter un peu plus que le poids réel de la longue vue, léger, rétractable, et peu encombrant.

Consultez donc bien les caractéristiques du trépied fourni, essayez-le dans des conditions de stabilité variées, et recherchez si nécessaire un trépied plus adapté à votre usage.

Le trépied est aussi fonction de la morphologie, de la taille de l’utilisateur, et du type de longue vue choisi, coudée ou non.

Le poids est un critère important : comment s’y retrouver ?

Les compactes pèsent généralement entre 0,6 et 1,2 kg, ce qui les rend très mobiles, souvent faciles à glisser dans un bon sac à dos. Les plus lourdes pèsent autour de deux kilos, ce qui est bien plus contraignant.

Attention toutefois, car plus lourd ne signifie pas meilleur. Les longue vues les plus qualitatives et les plus chères ont le bon goût de peser environ 1,3 kg, ce qui les rend très polyvalentes.

Une longue vue peut-elle remplacer des jumelles ?

Ces outils monoculaires sont à mi-chemin entre les jumelles et les télescopes. En général, on s’équipe tout de même de jumelles, moins puissantes, mais pratiques et qui ne demandent pas de trépied. Elles sont indispensables pour observer des animaux et ont une portée potentiellement bien plus importante.

À noter qu’elles sont différentes des lunettes astronomiques, bien que l’on puisse quelque peu se faire plaisir en les braquant sur un beau ciel nocturne : elles sont plus robustes et privilégient les prismes aux miroirs, ce qui les rend plus adaptées au terrain.

Pourquoi s’équiper d’une longue vue quand on est survivaliste ?

Tout est là : voir sans être vu. Les contextes où une longue vue est utile sont multiples quand on est dans la nature. D’abord le loisir, bien sûr, bien que l’intérêt ne soit jamais bien loin.

Observer le ciel nocturne bien sûr et apprendre à se repérer dans le temps grâce à cette connaissance, connaître les oiseaux par exemple, leurs habitudes et leurs cachettes, mais aussi explorer à distance une zone dont on souhaite évaluer la topographie, chercher un cours d’eau, un sentier… Les applications ne manquent pas, c’est un outil essentiel dans les grands espaces.

Les longues vues sont indispensables également pour une activité souvent centrale pour le survivaliste, à savoir la chasse. Cela rejoint l’ornithologie, puisque la majeure partie de ce qui peut être chassé, ce sont des oiseaux. Pouvoir les observer et les repérer de loin peut être crucial, surtout si votre dîner en dépend.

Enfin, si vous pensez être exposé à des situations extrêmes ou la maîtrise humaine de votre territoire compte, la longue vue peut tout simplement vous permettre d’anticiper une mauvaise surprise, ou au contraire d’aller au-devant de personnes amies repérées à distance.

YouTube video

Verdict

La grande variété de modèles et l’étendue des tarifs montrent bien que les besoins sont très variés. Mais dans une optique survivaliste, il est important de dénicher la perle rare, une longue vue à la fois légère, peu encombrante, mais aussi robuste et précise de loin, capable de faire le job dans des conditions difficiles et sous n’importe quelle lumière.

Malgré son prix un peu élevé au premier abord, nous ne pouvons que conseiller au survivaliste averti la longue vue Hawke Endurance ED, pour sa polyvalence, sa légèreté, et l’excellence de ses performances sur le terrain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page