meilleurs-briquets-survie

Les 5 Meilleurs Briquets de Survie de Tous les Types (Comparatif)

Vous êtes à la recherche d’un briquet de survie pour vos sorties sportives ou pour passer quelques jours en autonomie ? Avec un briquet de survie adapté et pratique à transporter, vous pourrez facilement allumer un feu sans trop d’effort et sans trop charger votre sac à dos.

Découvrez notre classement des meilleurs briquets de survie.

Le briquet solaire pour une utilisation à l’infini

briquet-solaire-Kentop

Le briquet solaire Kentop se compose d’un miroir, d’un ressort et d’une tige. Il suffit de glisser un matériau inflammable dans le ressort et de générer de la chaleur vers le matériau pour que celui-ci s’enflamme. Le dispositif à un diamètre d’environ 10 cm pour 3 cm d’épaisseur.

Il est composé de plastique et d’aluminium. Il est parfait pour les sorties de plusieurs jours puisqu’il n’a pas besoin d’être rechargé. C’est un accessoire durable puisqu’il n’aura jamais besoin d’être remplacé, sauf en cas de casse.

Les points forts du briquet solaire :

  • Il est facile à transporter grâce à sa petite taille.
  • Aucune recharge n’est nécessaire puisqu’il suffit de capter un rayon de soleil.
  • Il peut être transporté en cabine dans l’avion.
  • L’utilisation est simple et ne nécessite pas d’effort physique.
  • C’est un accessoire qui fonctionne même s’il y a du vent grâce à sa face coupe-vent.

Les points faibles du briquet solaire :

  • Un rayon de soleil est nécessaire pour enflammer le matériau.
  • Le dispositif est inutilisable en cas de pluie.
  • Le briquet ne semble pas très robuste.

Le briquet à kérosène VVAY pour les conditions extrêmes

briquet-kerosene-VVAY

Le briquet à kérosène VVAY est un briquet de survie rechargeable au kérosène ou à l’essence. Il fonctionne comme un briquet classique : il suffit d’actionner une roulette pour créer une étincelle à projeter sur l’amadou.

Ce modèle compact mesure 6,37 cm de longueur, 4,15 cm de largeur et 1,5 cm d’épaisseur.

Les points forts du briquet à kérosène :

  • Briquet rechargeable à l’essence ou au kérosène.
  • Utilisable en toute condition.
  • Facile d’utilisation, aucun effort n’est nécessaire pour créer une flamme.
  • Le briquet est petit et facilement transportable.
  • Il est multifonction : il peut également servir de porte-clefs et de décapsuleur.

Les points faibles du briquet à kérosène :

  • Il faut penser à le recharger avant de partir.
  • Il faut remplacer la mèche après une certaine période d’utilisation pour optimiser son efficacité.
  • Le remplissage n’est pas très pratique le liquide déborde facilement.

Le briquet électrique USB : le plus pratique à recharger

briquet-electrique-USB-lcfun

Le briquet électrique USB lcfun est très pratique de par l’énergie utilisée. En effet, il suffit de le brancher à un ordinateur, à une prise électrique ou à une batterie externe pour le remplir.

Ce briquet de survie est étanche, vous pourrez donc l’emporter dans les conditions les plus extrêmes : sorties sportives, camping ou sorties de survie en forêt.

Les points forts du briquet électrique USB :

  • Il est étanche, il conviendra donc à tous les types de sorties.
  • Il est pratique à recharger : lorsqu’il est complètement rechargé, une lumière verte s’affiche. Si vous avez besoin de le recharger en pleine sortie, vous pouvez le faire via une batterie externe.
  • Il possède un sifflet et une longe multifonction qui peut servir à accrocher le briquet à votre sac à dos ou d’allume-feu.
  • Il est léger et compact, cela le rend très pratique à transporter.
  • Il est robuste et résiste aux chocs.

Les points faibles du briquet électrique USB :

  • il a une faible autonomie, pensez à prendre une batterie externe pour le recharger. Si vous partez dans des conditions extrêmes, choisissez une batterie externe étanche.
  • Si vous planifiez de le recharger en pleine sortie, il faudra emmener le câble d’alimentation.
  • Ne crée pas de flamme mais un arc électrique.

Le briquet pour allumette VVAY : pour des allumettes à tout moment

briquet-allumette-VVAY

L’allumette permanente en métal VVAY se recharge avec de l’essence. Il mesure 7,5 cm de longueur pour 1,6 cm de largeur. Il est parfait pour allumer une allumette à déposer dans l’amadou. Il fonctionne en temps humide, il est donc très pratique pour partir camper ou pour allumer un feu en forêt.

C’est un briquet qui produit une taille de flamme convenable. Il est idéal pour aller camper et allumer votre réchaud avec. Attention néanmoins : ce briquet n’est pas étanche, vous ne pourrez pas l’utiliser en cas de conditions météo extrêmes.

Les points forts du briquet pour allumette permanente :

  • L’allumette est de bonne qualité. Elle est très robuste et résiste aux chocs.
  • Elle sert de porte-clefs pour toujours l’avoir sur vous.
  • Elle est facilement transportable grâce à sa petite taille.
  • Elle est hermétique : l’essence ne fuit pas.
  • Une mèche de rechange est incluse : cela permet de ne pas tomber en panne en pleine sortie.

Les points faibles de ce briquet de survie :

  • Il faut avoir des allumettes sur soi.
  • Il faut remplacer la mèche en coton après un certain nombre d’utilisations.
  • L’allumage du feu nécessite un effort.

Le briquet à mèche : l’inusable

briquet-meche-CAO

Le briquet à mèche CAO est très simple d’utilisation : il suffit de frotter la pierre silex pour créer une étincelle. L’étincelle va allumer la mèche qui va servir à allumer l’amadou. Ce briquet est très pratique à transporter et dur très longtemps.

C’est un accessoire qui est utilisé depuis très longtemps par de nombreux explorateurs lors de leurs sorties en autonomie. Il est parfait pour aller camper ou allumer un feu dans des conditions extrêmes puisque l’allumage du feu est facilité par le vent.

Les points forts du briquet à mèche :

  • Briquet autonome qui ne nécessite pas d’être rechargé.
  • Très pratique à transport de par sa petite taille.
  • C’est un briquet qui dure dans le temps.
  • Fonctionne très bien en cas de vents forts.
  • Le feu prend très facilement.

Les points faibles du briquet à mèche :

  • Il faut conserver la mèche à l’abri de l’humidité.
  • Nécessite un effort pour allumer le feu : faire rouler la pierre peut faire mal aux doigts.
  • Il faut attendre que la mèche ne contienne plus de braise avant de le ranger.

Comment choisir mon briquet de survie ?

comment-choisir-briquet-survie

Si vous aimez les sorties en conditions extrêmes, choisissez un briquet de survie étanche et qui fonctionne en temps humide. Sélectionnez un briquet qui n’a pas besoin des rayons du soleil pour générer une flamme, au risque de ne pouvoir allumer votre feu en cas de mauvais temps.

Si vous avez besoin d’être autonome sur de longues périodes, choisissez un briquet qui ne nécessite pas d’être rechargé régulièrement et qui s’utilise à l’infini. Sélectionnez un briquet dont la charge dure longtemps (assez longtemps pour ne pas avoir besoin de le recharger le temps de votre sortie) ou non rechargeable.

Si vous souhaitez garder votre briquet pendant plusieurs années, choisissez-en un que vous pouvez recharger à l’essence ou via un câble USB. Le briquet à mèche est également une très bonne option puisque la mèche dure très longtemps.

Questions fréquentes

guide-achat-briquet-survie

Quels sont les différents types de briquets de survie ?

Il existe des briquets de survies rechargeables qui nécessitent une énergie pour fonctionner. Il y a également des briquets qui n’ont pas besoin d’être rechargés et utilisables à l’infini.

Certains vous dureront plusieurs années sans nécessiter de chargement (notamment le briquet à mèches dont le matériau d’allumage fait partie intégrante) mais devront être changés une fois la mèche épuisée.

Avec quoi recharger mon briquet ?

Certains briquets sont à recharger avec du kérosène ou de l’essence. Vous pouvez facilement en trouver sur internet. D’autres briquets se rechargent via un câble USB avec un ordinateur, une prise ou une batterie externe.

A quelle fréquence recharger mon briquet de survie ?

Il n’y a pas de fréquence établie, cela va dépendre de votre briquet et de votre utilisation. Si vous l’utilisez souvent, vous le rechargerez plus souvent que si vous en faites une utilisation régulière. Sur de longues sorties, vous risquez de beaucoup décharger votre briquet. Il est important d’anticiper l’autonomie que celui-ci vous apporte avant de partir.

Quel est le meilleur briquet de survie ?

YouTube video

Le briquet au kérosène VVAY est le meilleur compromis : il est certes rechargeable mais vous garantie une très bonne autonomie. Il résiste aux conditions les plus extrêmes.

Si vous souhaitez pouvoir utiliser votre briquet sans avoir besoin de le recharger, vous préférerez sûrement le briquet solaire ou le briquet à mèche. Néanmoins, il est très difficile de faire du feu dans des conditions climatiques extrêmes avec ce type de briquet de survie.

Enfin, si vous avez une batterie externe étanche, le briquet USB sera la meilleure option pour vous car vous pourrez facilement le recharger et l’utiliser même si votre sac tombe dans un cours d’eau ou subit une grosse averse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page